Comment éliminer les bactéries que contient votre taie d’oreiller

17 mars 2020

Personne n’aime faire son lit, encore moins laver ses draps. Surtout les hommes célibataires. Dans une enquête, 55% des hommes célibataires âgés de 18 à 25 ans ont déclaré changer leurs draps seulement quatre fois par an. Et pour être clair, ce sont des lits dans lesquels vous ne voudriez pas dormir.

Vous perdez environ 15 millions de cellules cutanées chaque nuit, mais elles ne s’accumulent pas seulement dans vos draps. Parce que quelque chose d’autre est déjà là pour les engloutir: les acariens. Et plus vous attendez entre les lavages, plus ces créatures auront de nourriture et plus elles procréeront et se multiplieront. Donc, si vous ne lavez pas vos draps, vous dormirez avec des centaines de milliers d’arachnides.

 

 

Maintenant, pour les quelque 20 millions d’Américains souffrant d’allergies à la poussière, la situation empire. Les acariens et leurs excréments produisent des protéines qui provoquent des yeux rouges et des démangeaisons, un nez qui coule et d’autres symptômes de rhume chez les personnes allergiques. Et les acariens, eh bien, ils ne sont en fait pas le seul allergène dans un lit sale. Si vous ne lavez jamais vos draps d’oreiller, une communauté de champignons peut également s’y former. Une étude a révélé qu’un oreiller typique contient jusqu’à 16 espèces différentes de champignons et littéralement des millions de spores fongiques. Et le plus commun d’entre eux, l’ Aspergillus fumigatus, est potentiellement dangereux. En plus des réactions allergiques, il peut infecter vos poumons et d’autres organes.

Et ce ne sont pas seulement des champignons qui se joignent à la fête. Vous voyez, les bactéries aiment aussi beaucoup une bonne taie d’oreiller ou un drap non lavé. Une autre étude a révélé que les taies d’oreiller et les draps non lavés contenaient jusqu’à 39 fois plus de bactéries que les bols de nourriture pour animaux de compagnie et plusieurs milliers de fois plus de bactéries qu’un siège de toilette. Comme Staphylococcus aureus, qui dans certains cas rares peut être mortel.

 

Afin de repousser les acariens et autres bactéries, l’on suggère de laver le linge de lit dans de l’eau à 60 degrés, ou à une température plus basse, tout en utilisant un détergent antibactérien. De plus, garder vos fenêtres ouvertes dans la mesure du possible aide à évacuer l’humidité dans la chambre et à réduire la probabilité que les acariens s’y accumulent. Passer l’aspirateur régulièrement aide également, et les planchers de bois franc rendent plus difficile la survie des acariens; qu’il s’agisse de Coussin haute de gamme ou simplement de votre matelas.

Maintenant, sur une note légèrement moins ou peut-être plus effrayante, les draps sales peuvent également vous donner de l’acné. Chaque nuit, l’huile, la lotion et les autres produits cosmétiques sur votre peau sont transférés sur vos draps et s’accumulent au fil du temps jusqu’à ce que votre literie soit essentiellement une lingette de maquillage géante. Puis pendant les nuits suivantes, toutes ces saletés se transfèrent sur votre corps, obstruant vos pores, et, voila, vous avez de l’acné.

Heureusement, il existe un moyen simple d’éviter tous ces problèmes: lavez vos draps et lavez-les souvent. Les experts recommandent environ une fois par semaine d’utiliser l’eau la plus chaude possible. Cela tuera beaucoup de bactéries et d’acariens, éliminera les taches et éliminera les huiles.

De plus, aussi horrible que soit la fabrication de votre lit, rien de mieux que de glisser entre des Draps made in France propres et nets.

 

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez ici pour en voir d’autres tous aussi intéressants.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*